Partager, , Google Plus, Pinterest,

Imprimer

Posted in:

15 façons d’augmenter la valeur d’une maison

#napert #deco #TrucEtConseils #reno #VendreSaMaison

Pas besoin de dépenser une fortune. Et ça marche! Chaque année, les propriétaires de maisons à vendre s’interrogent sur les meilleures façons de préparer­­ leur domicile à la vente.

 

Voici une série de suggestions inspirées de commentaires recueillis auprès d’agents d’immeubles et de spécialistes du marché immobilier.

  • Faites le grand ménage. Tous les agents d’immeuble ont des histoires de logements ou de maison à vendre d’une saleté repoussante: tas d’excréments ou de nourriture d’animaux domestiques­­ dans les coins, poussière qui roule sur les meubles ou les planchers, comptoirs de cuisine dégueulasses, odeurs repoussantes, moisissures, amas de déchets ou de vieux matériaux de construction, meubles ou jouets brisés qui s’empilent à l’intérieur ou à l’extérieur­­, etc.
  • Peinturez. De tous les travaux de rénovation­­ en vue de revendre une propriété, peinturer offre le meilleur rendement. Quelques centaines ou milliers de dollars feront une énorme différence. Peinturez tous les murs intérieurs et, si possible, extérieurs. Apportez une attention particulière à la porte d’entrée principale et les moulures extérieures des fenêtres.
  • Améliorez. Salles de bains et cuisines font vendre les propriétés. Refaites­­ la céramique et remplacez les robinets. Avec 200 $, vous obtenez une cuvette de toilette respectable. Remplacer un bain encastré par un modèle sur pattes métamorphose cette pièce.
  • Réparez. Les petites réparations rapportent gros: déclin de vinyle, gouttière et corniche qui pendent attirent le regard. Posez du calfeutrant autour des portes et fenêtres. Solidifiez les rampes. Ajustez les portes des garde-robes.
  • Soignez l’extérieur. Semez du gazon­­, plantez des fleurs, réparez les murets affaissés, peinturez l’asphalte, enlevez les mauvaises herbes, surtout dans les craques du trottoir d’accès…
  • Enlevez la piscine. Une majorité d’acheteurs les détestent… sauf si vous habitez dans un quartier très familial. Affichez sur Kijiji: «Piscine à donner si vous l’enlevez vous-même!» Recycleurs de métaux ou particuliers se bousculeront et l’opération sera gratuite!
  • Faites du home staging. Vous trouvez ça ringard? Détrompez-vous: ça marche. Surtout si votre décor n’a pas changé depuis plus de 15 ans. Parfois, c’est tellement laid ou vieux que les acheteurs font demi-tour en ouvrant la porte. Certaines études affirment que vous avez 90 secondes pour les séduire.
  • Cherchez le bon look. Consultez des magazines de décoration et les salles d’expositions de promoteurs de condos pour vous donner une idée d’un décor acceptable pour un acheteur (comparez-le au vôtre).
  • Changez l’éclairage. De nouvelles lampes ou luminaires au goût du jour, l’ajout d’éclairage extérieur, transformeront votre propriété en décor de cinéma­­!
  • Planifiez. Vous envisagez de refaire la salle de bains (5000 $) ou la cuisine (10 000 $), les planchers, les portes et fenêtres? Planifiez. Fixez un budget et un échéancier à partir de deux ou trois soumissions­­ d’entrepreneurs.
  • Évaluez. Engagez un inspecteur en bâtiment. Le remplacement du chauffe-eau ou de la couverture, l’isolation de l’entretoit ou du vide sanitaire ne sont pas sexy. Mais l’inspecteur en bâtiment de l’acheteur va le voir!
  • Priorisez. Selon l’Institut canadien­­ des évaluateurs, une rénovation de la salle de bains rapportera entre 50 % et 100 % du montant que vous y investirez­­. Pour la cuisine, c’est de 75 % à 100 %.
  • Pensez au quartier. Qu’est-ce qu’on rénove: îlot de cuisine, chambres, vestiaire à vélo extérieur, sous-sol? Les priorités changent si vous êtes en ville ou en banlieue, dans un quartier familial ou non.
  • Immeubles à condo. Faites pression sur le syndicat de copropriété pour nettoyer ou faire repeindre les espaces communs délabrés, remédier aux tapis défraîchis et à l’éclairage déficient, qui rebutent les acheteurs.
  • Conservez vos factures de réno­vations. Même celles qui remontent à plusieurs années. Elles prouveront à     l’évaluateur et à l’acheteur le prix des matériaux et les garanties.

 

SOURCE : JOURNALDE MONTRÉAL

Laisser un commentaire